La méthode SKAG pour mieux travailler ses campagnes AdWords

Saviez-vous que, hormis le référencement SEO, il existe un autre type de référencement ? Il s’agit du référencement SEA ou Search Engine Advertising qui s’utilise généralement via Google AdWords. Moins connue que son homologue, c’est une méthode de référencement payante vous permettant d’atteindre rapidement vos objectifs via la publicité en ligne, de booster votre taux de clics, mais aussi votre ROI. Mais comme n’importe quelle stratégie, le référencement SEA présente des lacunes que vous pouvez d’ailleurs combler grâce à la technique SKAG.

 

La Méthode SKAG : fonctionnement et avantages

La méthode SKAG est une technique de référencement — malheureusement peu connue — dont le fonctionnement va à l’encontre de la technique couramment utilisée dans les campagnes AdWords. Au lieu d’utiliser un groupe de mots-clés pour référencer, cette méthode s’appuie sur l’usage d’un unique mot-clé pertinent et efficace. Ainsi, grâce à ce fonctionnement plus simple, la méthode SKAG vous permet :

  • de réduire votre Coût par Clic de façon non négligeable et, au contraire, de booster votre Taux de Clic ou CTR.

Pour mettre en place une campagne Google AdWords, il vous faut généralement calculer 2 éléments. Ce sont votre coût par clic maximum et votre budget quotidien pour l’ensemble de la campagne AdWords. Après paiement, votre annonce s’affiche dans les 1ers résultats de Google, et ce, jusqu’à ce que vous ayez utilisé la totalité du budget dédié. Et plus votre annonce est ainsi positionnée, plus vous augmentez votre trafic. Cette campagne fonctionne ainsi comme une enchère. Les places en tête de liste des résultats sur le moteur de recherche sont toujours octroyées aux plus offrants. Pour garder ce positionnement longtemps et avoir du trafic, vous devez donc, soit vous préparer à investir énormément d’argent, soit utiliser la méthode SKAG ou Single Keyword Ad Group.

Cette technique reprend le principe de la campagne Google AdWords à un détail près : vous dépensez moins d’argent qu’en campagne AdWords. Votre annonce reste dans les 1ers résultats en fonction du budget que vous y avez alloué. Avec cette méthode, il n’est donc plus question d’enchères. Vous pouvez désormais booster votre trafic et votre ROI tout en évitant de casser votre tirelire.

  • d’améliorer la qualité de vos mots-clés de manière significative

Dans le cadre d’une campagne AdWords, vous positionnez généralement vos contenus à partir de plusieurs groupes de mots-clés susceptibles de correspondre à ce que vos cibles pourraient éventuellement rechercher. Certes, cette technique peut être intéressante, mais elle n’est pas fiable, surtout si vous ne trouvez pas les termes exacts que l’internaute a utilisés pour sa recherche.

La méthode SKAG vous permet de procéder différemment. Elle vous propose de choisir un seul groupe de mots-clés — celui qui présente le mieux vos contenus — et de le compléter ensuite avec des mots-clés secondaires. Si par exemple vous êtes chauffagiste professionnel à Nantes, vous pouvez employer des mots-clés tels que : chauffagiste professionnel Nantes, chauffagiste pro Nantes et chauffagiste Nantes professionnel. La méthode SKAG vous aide à fixer le meilleur groupe : chauffagiste professionnel Nantes par exemple. Il complètera ce groupe avec d’autres mots-clés dits secondaires tels que : expérimentés, sérieux, etc.

 

Utilisation de la méthode SKAG

La structure SKAG a longtemps été mise en place un à un et manuellement sur Google Ads. Pour ce faire, il fallait créer une table SKAG — comme un fichier tableur — sur Google Editor et suivre les instructions qui vous sont données. Le groupe de mots-clés principal et secondaire sont générés automatiquement, ce qui constitue un vrai plus. Aujourd’hui néanmoins, il existe toutes sortes de plateformes qui vous permettent de générer automatiquement du SKAG. C’est le cas de Spaceboost pour les sites e-commerce ou de Aori pour les SAAS. Pour l’heure, elles sont encore payantes.

En outre, pour être certain d’utiliser le bon groupe de mots-clés, faites une segmentation des visiteurs sur votre site. Des outils simples d’utilisation comme Ubersuggest vous aideront à effectuer facilement cette tâche.

 

Les inconvénients de la méthode SKAG

Aussi performante soit-elle, cette méthode a néanmoins certaines limites :

  • sa mise en place prend énormément de temps. En effet, vous aurez 20 000 — peut-être même plus — groupes d’annonces à générer, mais également à analyser. Pour que la méthode soit efficace, vous devez par ailleurs segmenter les internautes, et ce, sur le long terme. Il vous faudra créer à chaque fois des groupes correspondants à chacune des catégories de vos visiteurs.
  • La gestion de plusieurs campagnes simultanément peut s’avérer compliquée, car aucun outil ne vous permet de distinguer systématiquement les groupes de mots-clés relatifs à chaque campagne. Vous devez gérer, trier et organiser vos mots-clés de façon manuelle.

 

Il est indéniable que le référencement SEA constitue l’une des stratégies les plus efficaces en matière de référencement. Pour profiter pleinement de ses atouts, il vous faudra néanmoins disposer d’un budget conséquent. Voilà pourquoi vous ne devez pas hésiter à recourir à la méthode SKAG. En plus de vous permettre d’obtenir un trafic illimité, cette technique vous aidera à faire de grosses économies.

 

Afin d’en savoir plus sur cette méthode, vous pouvez nous contacter pour en savoir plus !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search

green_cels_bg

Votre objectif est d’optimiser votre site, contactez-nous !